V1.0 (20.06.24) : Lancement du site internet

La plateforme de la sélection de fonds et de la gestion d’actifs

Capital-investissement : Le Benelux brille dans le ralentissement européen

Dans un contexte où la levée de fonds pour le capital-investissement en Europe montre des signes d’essoufflement en 2023, le Benelux émerge comme un bastion de croissance. João Vale de Almeida, directeur des investissements chez August et auteur du rapport trimestriel, approfondit les dynamiques de marché du dernier trimestre, révélant l’influence prépondérante de fonds majeurs et l’émergence de stratégies de financement novatrices qui pourraient redéfinir l’investissement européen dans les mois à venir.

Au troisième trimestre de 2023, la collecte de fonds pour le capital-investissement en Europe a baissé comparativement à l’année précédente, concentrée autour de quelques grands fonds. Cependant, le Benelux a connu une forte croissance, stimulée par des acteurs majeurs tels que CVC et Waterland, et par le rôle central du Luxembourg en gestion de fonds. Ce ralentissement européen contraste avec une hausse de 646% des levées de fonds au Benelux, principalement grâce à un important fonds établi par CVC. Excluant cet événement, la région a vu une baisse de 57% au trimestre, mais une hausse annuelle de 33%, même sans le fonds CVC.

La levée de fonds dans le Benelux a été renforcée par de gros contributeurs comme le Waterland Private Equity Fund IX et le Triton IV Continuation Fund. La popularité croissante des fonds secondaires et de crédit reflète une adaptation au climat économique actuel, offrant liquidité et contrôle sur des actifs de premier choix. En Europe, la tendance est à la concentration des levées de fonds avec les cinq premiers fonds représentant 38% du total annuel, rendant l’accès plus difficile pour les petits investisseurs. Les fonds de crédit reviennent en force, attirés par des rendements en hausse.

Les fonds secondaires se profilent comme une opportunité notable, avec des fonds comme celui de Glendower Capital qui a levé 5,2 milliards d’euros, offrant des possibilités de liquidité et d’entrée sur le marché du capital-investissement. Ces conditions actuelles sont attrayantes pour les nouveaux investisseurs, permettant des investissements dans des fonds offrant une rotation rapide des liquidités et une réduction des risques grâce à la diversification.

Consulter le rapport complet

Partager cette publication
URL de partage
Précédent

Les caisses de pension suisses entre baisses et espoirs de rebond

Suivant

Ressusciter le “put” de la Fed

Accès Premium actif !

Vous avez désormais accès à toutes les publications Premium.