V1.0 (20.06.24) : Lancement du site internet

La plateforme de la sélection de fonds et de la gestion d’actifs

Forte hausse de la gestion discrétionnaire parmi les investisseurs fortunés suisses

Selon une récente étude du spécialiste technologique en gestion de patrimoine, Avaloq, les investisseurs suisses fortunés montrent une préférence croissante pour la gestion discrétionnaire de portefeuille.

En 2023, près de 59% des investisseurs en Suisse optaient pour des services de gestion discrétionnaire, en hausse notable par rapport aux 43% enregistrés l’année précédente. Cette étude a été basée sur les réponses de 3 000 investisseurs, dont 500 étaient basés en Suisse, englobant des profils allant des individus aisés aux ultra-riches.

Ce penchant pour la gestion discrétionnaire est particulièrement marqué en Suisse, surpassant de loin d’autres pays européens comme le Royaume-Uni à 33% et l’Allemagne à 29%. La Suisse est presque au même niveau que Singapour, qui affiche un taux de 53%.

Bien qu’Avaloq n’ait pas spécifiquement enquêté sur les raisons de cette tendance, l’augmentation de l’utilisation mondiale de tels services, passant de 31% en 2022 à 45% en 2023, donne une indication. L’enquête a également révélé que 74% des investisseurs suisses consultent désormais des experts pour des conseils en investissement, une augmentation significative de 29% par rapport aux chiffres antérieurs.

La croissance observée pourrait être attribuée à l’initiative des institutions financières suisses pour promouvoir davantage la gestion discrétionnaire de portefeuille parmi leurs clients.

Partager cette publication
URL de partage
Précédent

Jusqu’ici tout va bien

Suivant

Powell ne sait pas sur quel pied danser

Accès Premium actif !

Vous avez désormais accès à toutes les publications Premium.