V1.0 (20.06.24) : Lancement du site internet

La plateforme de la sélection de fonds et de la gestion d’actifs

Fünf-Länder-Treffen 2024 : Vers une intégration renforcée des marchés et une compétitivité bancaire européenne

De gauche à droite : Camille Seillès, Michael Ernegger, Roman Studer, Gerald Resch, Jerry Grbic, Stephanie Wickihalder, Simon Tribelhorn, Kolja Gabriel, Heiner Herkenhoff. (source ABBL)

Lors du Fünf-Länder-Treffen 2024, les discussions se sont concentrées sur des enjeux cruciaux tels que le développement des marchés de capitaux européens, la compétitivité du secteur bancaire, et les transitions verte et numérique. Les représentants du ministère luxembourgeois des Finances ont apporté des éclairages sur les défis et opportunités liés à la réglementation, incluant l’Union des marchés de capitaux, l’euro numérique, la gestion des crises et les sanctions financières internationales. Cette réunion a souligné la nécessité d’une coopération accrue entre les nations européennes pour renforcer la résilience et l’innovation du secteur bancaire, afin de soutenir une croissance durable et compétitive.


Développement des marchés de capitaux européens


Le développement des marchés de capitaux européens a été un thème central lors de la récente réunion du Fünf-Länder-Treffen 2024. Les participants ont souligné la nécessité cruciale d’améliorer l’intégration de ces marchés afin de renforcer la résilience économique et la compétitivité de l’Europe. En créant des marchés de capitaux plus robustes et interconnectés, les nations européennes peuvent mieux soutenir les entreprises, encourager l’innovation et attirer les investissements mondiaux. Cette intégration vise à créer un paysage financier sans faille capable de répondre de manière dynamique aux défis et aux opportunités économiques.


Compétitivité du secteur bancaire européen


La compétitivité du secteur bancaire européen a également été un sujet clé de discussion. Les représentants ont souligné l’importance de maintenir un avantage concurrentiel dans un environnement financier de plus en plus mondialisé et en rapide évolution. Assurer l’efficacité réglementaire, adopter l’innovation et tirer parti des nouvelles technologies sont des stratégies essentielles pour rester en tête. L’objectif collectif est de garantir que les banques européennes restent fortes, compétitives et capables de soutenir efficacement l’économie dans son ensemble. Cela implique non seulement de s’adapter aux tendances actuelles, mais aussi d’anticiper les développements futurs pour rester à l’avant-garde de l’industrie bancaire mondiale.


Transition verte et numérique


Les transitions verte et numérique ont également été au centre des débats, reconnaissant le rôle crucial des banques et des marchés financiers dans le financement de ces transformations. Les participants ont reconnu que ces transitions sont complémentaires et essentielles pour l’avenir de l’économie européenne. La transition verte se concentre sur l’adoption de pratiques durables et respectueuses de l’environnement, tandis que la transition numérique implique l’intégration de technologies avancées pour améliorer l’efficacité et la prestation de services. Les deux transitions sont vitales pour assurer la durabilité économique à long terme et la compétitivité. En priorisant ces domaines, l’Europe vise à construire une économie résiliente capable de prospérer dans un paysage mondial en rapide évolution.


Défis et opportunités réglementaires


Les discussions ont bénéficié de la présence de représentants du ministère luxembourgeois des Finances, qui ont fourni des informations sur les principaux sujets de l’agenda réglementaire européen, notamment l’Union des marchés de capitaux (UMC), l’euro numérique, la gestion des crises et l’assurance des dépôts (CMDI) et les sanctions financières internationales. Les participants ont exprimé des préoccupations communes concernant la complexité croissante et la densité des régulations, tout en reconnaissant leur rôle dans la stabilité et la protection des consommateurs. Un équilibre a été mis en avant, une approche réglementaire qui soutient la croissance tout en protégeant le système financier. Ce dialogue a mis en lumière la nécessité de naviguer prudemment parmi les défis réglementaires pour saisir les opportunités d’amélioration de la stabilité du marché et de la confiance des consommateurs.


Regard vers l’avenir


Le Fünf-Länder-Treffen 2024 a été une plateforme pour explorer les moyens de renforcer la coopération entre les nations européennes. Les participants ont souligné l’importance des réunions conjointes et des efforts de lobbying auprès des décideurs politiques clés. Les priorités communes identifiées lors de la réunion soulignent l’engagement à développer une vision partagée et cohérente pour un secteur bancaire résilient. En favorisant la collaboration et en alignant les objectifs stratégiques, les pays européens visent à créer un front uni capable de relever efficacement les défis et les opportunités du paysage financier futur.

Partager cette publication
URL de partage
Précédent

TC Stratégie Financière

Suivant

UBS/Credit Suisse : 150 salariés impactés par une vague de licenciements imminente

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accès Premium actif !

Vous avez désormais accès à toutes les publications Premium.

Bienvenue sur Capital insight !

Suite au rapprochement de fibee.fr et de lexpertinvest.com, Capital Insight devient la plateforme de la sélection de fonds et de la gestion d’actifs en France, Suisse, au Luxembourg et à Monaco.