V1.0 (20.06.24) : Lancement du site internet

La plateforme de la sélection de fonds et de la gestion d’actifs

La Fondation Vita affiche un rendement en 2023 de 5,7% malgré les marchés volatils

L’année 2023 a été marquée par des défis considérables pour les marchés des capitaux, incluant les turbulences dans le secteur bancaire, le ralentissement de l’économie chinoise, les tensions géopolitiques et les préoccupations économiques globales. Cependant, la Fondation collective Vita a su naviguer à travers ces eaux agitées pour clôturer l’année sur une performance nette provisoire encourageante de 5,7%.

Cette performance est principalement attribuable aux actions et aux obligations qui ont joué un rôle clé dans le rendement positif du portefeuille de placements de la fondation. La stratégie de la fondation en matière de couverture des risques de change a également été un facteur déterminant de succès. Avec un portefeuille diversifié à l’échelle mondiale, la fondation est naturellement exposée aux fluctuations des devises étrangères. En 2023, le franc suisse s’est apprécié face à plusieurs monnaies, posant un risque de dévaluation pour les placements en devises étrangères. La mise en œuvre d’une couverture systématique des devises étrangères a permis de contrecarrer ce risque, contribuant ainsi positivement au rendement global.

Le Directeur de la Fondation collective Vita, Werner Wüthrich, a exprimé sa satisfaction quant à l’augmentation du taux de couverture de la fondation, qui est passé de 100,5 pour cent à la fin de l’année 2022 à 104,7 pour cent au 31 décembre 2023. Cette progression renforce la stabilité financière de la fondation et bénéficie directement aux assurés, qui verront leur épargne vieillesse rémunérée à un taux d’intérêt global maximal de 1,45 pour cent en 2024.

Malgré les turbulences du marché, les banques centrales à travers le monde ont réussi à maintenir un équilibre entre la gestion de l’inflation, les hausses des taux d’intérêt et le soutien à la croissance économique. Cette gestion délicate a permis d’atténuer les pressions inflationnistes dans de nombreux pays, conduisant plusieurs banques centrales à marquer une pause dans leur cycle de hausse des taux. Les anticipations d’une possible baisse des taux d’intérêt pour l’année 2024 ont stimulé un rallye de fin d’année sur les marchés des capitaux, bénéficiant ainsi aux investisseurs et aux institutions comme la Fondation collective Vita.

Partager cette publication
URL de partage
Précédent

Baisse des taux : encore trop de points d’incertitude

Suivant

Le ciel va-t-il s’éclaircir pour les actifs non cotés en 2024 ? – Le point de vue de Lombard Odier

Accès Premium actif !

Vous avez désormais accès à toutes les publications Premium.

Bienvenue sur Capital insight !

Suite au rapprochement de fibee.fr et de lexpertinvest.com, Capital Insight devient la plateforme de la sélection de fonds et de la gestion d’actifs en France, Suisse, au Luxembourg et à Monaco.