V1.0 (20.06.24) : Lancement du site internet

La plateforme de la sélection de fonds et de la gestion d’actifs

La place bancaire suisse affiche une résilience remarquable malgré les défis

En 2023, la place bancaire suisse a prouvé sa robustesse et sa performance, enregistrant un résultat consolidé en hausse, principalement grâce à l’amélioration des résultats des opérations d’intérêts. Cette évolution positive, survenue dans un contexte complexe marqué par la reprise de Credit Suisse par UBS et les mesures proactives des autorités suisses, n’était pas garantie. La Suisse a ainsi su éviter le spectre d’une crise financière internationale grâce à des décisions clés et opportunes.

Marcel Rohner, Président du Conseil d’administration de l’Association Suisse des Banquiers (ASB), a souligné lors de la conférence de presse annuelle que cette résilience témoigne de la solidité de la place bancaire suisse, qui continue de contribuer à la prospérité de la population. Toutefois, le secteur bancaire ne s’attend pas à un coup de pouce conjoncturel en 2024 et reste concentré sur les leçons à tirer de la crise de Credit Suisse, l’accès aux marchés d’exportation et le renforcement de la lutte contre le blanchiment d’argent.

L’ASB souligne l’importance de combler les lacunes identifiées dans le cadre réglementaire “Too Big To Fail” (TBTF), suite à l’effondrement de Credit Suisse. Roman Studer, CEO de l’ASB, propose des mesures ciblées dans quatre domaines clés, notamment l’accès facilité aux liquidités auprès de la Banque nationale suisse (BNS) pour les banques solvables, l’introduction du public liquidity backstop (PLB), la mise en œuvre d’une politique de rémunération axée sur le long terme et le renforcement de l’activité de surveillance de la FINMA.

Ces recommandations visent à améliorer la stabilité du système bancaire suisse tout en préservant sa capacité d’innovation et sa compétitivité. L’ASB estime que les exigences actuelles en matière de fonds propres pour les banques d’importance systémique sont adéquates et ne nécessitent pas de renforcement général.

Les ajustements réglementaires envisagés dans le sillage de la crise de Credit Suisse seront déterminants pour l’avenir de la place bancaire suisse. Les initiatives de l’ASB pourraient ainsi contribuer significativement à la stabilité du système financier suisse pour les décennies à venir, sans compromettre son dynamisme et sa compétitivité sur la scène internationale.

Partager cette publication
URL de partage
Précédent

Lagarde et Powell à l’unisson

Suivant

PKB Private Bank s’allie à Sygnum Bank pour introduire une offre d’actifs numériques réglementée

Accès Premium actif !

Vous avez désormais accès à toutes les publications Premium.

Bienvenue sur Capital insight !

Suite au rapprochement de fibee.fr et de lexpertinvest.com, Capital Insight devient la plateforme de la sélection de fonds et de la gestion d’actifs en France, Suisse, au Luxembourg et à Monaco.