V1.0 (20.06.24) : Lancement du site internet

La plateforme de la sélection de fonds et de la gestion d’actifs

Les marchés vacillent tandis que les élections ébranlent l’Europe et les États-Unis – L’analyse de Pictet WM

Découvrez cette analyse détaillée par Pictet Wealth Management, qui met en lumière les dynamiques actuelles des marchés mondiaux et les implications politiques et économiques sous-jacentes.


La semaine dernière, le S&P 500 a vacillé, chutant de 0,1 % (en USD) en raison de prises de bénéfices sur les principales actions de semi-conducteurs. Cependant, le Russell 2000 des petites capitalisations a mieux performé, augmentant de 1,3 % (en USD), malgré une hausse des rendements des bons du Trésor américain. Sur l’ensemble du deuxième trimestre, le S&P 500 a gagné 4,3 % et le Nasdaq 8,5 % (en USD), tandis que le Russell 2000 a chuté de 3,3 %. Prenant les élections françaises dans leur élan, le Stoxx Europe 600 a augmenté de 1,5 % (en euros) la semaine dernière, bien que le CAC 40[v] de la France ait chuté de 2 % (en euros), enregistrant son pire trimestre en deux ans. Les rendements obligataires européens ont augmenté et les écarts sur la dette française par rapport aux Bunds allemands ont légèrement augmenté, les participants au marché adoptant une attitude attentiste. Les spreads de crédit européens se sont en fait légèrement resserrés, bien que les émetteurs français paient toujours une prime de risque plus élevée qu’il y a un mois. En termes de devises, le yen s’est encore affaibli par rapport au dollar américain, tombant à un moment donné à son plus bas niveau depuis 1986. L’or a légèrement augmenté ses gains du deuxième trimestre la semaine dernière.


Élections


Dans un coup dur pour le président Emmanuel Macron, le Rassemblement National (RN) de Marine Le Pen a remporté le premier tour des élections législatives françaises, mais une majorité absolue est loin d’être assurée au second tour la semaine prochaine. Aux États-Unis, Joe Biden a juré de rester dans la course présidentielle malgré une performance de débat faible.


Données clés


L’estimation finale de la croissance du PIB au premier trimestre aux États-Unis était de 1,4 % en glissement annuel, en forte baisse par rapport aux 3,4 % du quatrième trimestre 2023. L’indice des prix PCE de base a diminué à un taux annuel de 2,6 % en mai, contre 2,8 % en avril. Le revenu personnel des Américains a augmenté de 0,5 % en mai par rapport au mois précédent, tandis que les dépenses personnelles ont augmenté de 0,2 %. L’inflation dans la région de Tokyo a surpris à la hausse en juin, avec l’indice des prix à la consommation de base augmentant de 2,1 % en glissement annuel, contre 1,9 % en mai. La production industrielle japonaise a augmenté de 2,8 % en mai par rapport au mois précédent, tandis que les ventes au détail ont progressé de 3,0 %. L’indice officiel des directeurs d’achat chinois pour le secteur manufacturier est resté inchangé à 49,5 en juin, mais le PMI manufacturier privé Caixin a légèrement augmenté de 51,7 à 51,8, son niveau le plus élevé depuis juin 2021.

Partager cette publication
URL de partage
Précédent

AllianzGI renforce son équipe Multi-Asset en Suisse

Suivant

Le Luxembourg renforce sa position de leader dans l’industrie des fonds d’investissement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accès Premium actif !

Vous avez désormais accès à toutes les publications Premium.

Bienvenue sur Capital insight !

Suite au rapprochement de fibee.fr et de lexpertinvest.com, Capital Insight devient la plateforme de la sélection de fonds et de la gestion d’actifs en France, Suisse, au Luxembourg et à Monaco.