V1.0 (20.06.24) : Lancement du site internet

La plateforme de la sélection de fonds et de la gestion d’actifs

L’UBP augmente son exposition aux hedge funds pour faire face au risque de volatilité

Dans un contexte de crainte de récession due à la flambée de l’inflation et au ralentissement de la croissance, la banque genevoise a annoncé, à l’occasion de son outlook investment de mai, qu’elle a transféré une plus grande partie de son exposition directionnelle aux actions et aux obligations vers des stratégies Hedge Funds. Voici les détails de son positionnement.

Économie mondiale / Allocation d’actifs

■ L’activité mondiale a été assez résiliente au T1-22, mais les risques de baisse s’accumulent au T2, le conflit Russie-Ukraine se poursuit et la visibilité reste faible.

■ L’Europe semble la plus exposée aux risques de récession à court terme, tandis que les risques de hausse restent en place sur l’inflation.

■ Les principales banques centrales, à l’exception du Japon et de la Chine, ont adopté une communication plus hawkish et ont préparé les marchés à un resserrement plus agressif de la politique monétaire dans les mois à venir

■ Dans ce contexte, les risques augmentent à la fois dans le domaine des titres à revenu fixe et des actions. Les investisseurs pourraient trouver quelques sources d’abri dans stratégies alternatives telles que l’arbitrage de crédit, les CTA ou les stratégies macro pour les alternatives à revenu fixe et les stratégies long-short pour l’allocation action.

■ La gestion du risque est à nouveau la clé pour l’avenir. Les options de vente devraient protéger les investisseurs de toute vente brutale sur les marchés d’actions et du risque croissant de récession à l’horizon.

Obligation

■ Le marché obligataire a continué à se dégrader au cours du mois, anticipant des risques de politique monétaire et d’inflation plus agressifs.
des risques de politique monétaire et d’inflation plus agressifs. Les rendements des obligations américaines à 10 ans pourraient atteindre 3 % à 3,5 %, après la hausse précédente de 2 % à 3 % au cours des derniers mois.

■ Les rendements obligataires sont devenus plus volatils en raison des craintes renouvelées de récession alimentées par le blocage prolongé de la Chine et par un resserrement plus agressif de la Fed.

■ Les obligations d’entreprises de qualité à court terme et les stratégies de hedge funds sont privilégiées dans l’allocation des titres à revenu
à revenu fixe.

Actions/ Alternatives

■ Les risques de valorisation demeurent et la sous-évaluation des bénéfices augmente les risques de récession. Les multiples de rendement élevés sont susceptibles de se compresser à mesure que les rendements se normalisent. Les bénéfices et les flux de dividendes de haute qualité peuvent être un refuge relatif.

■ Les hedge funds sont particulièrement précieux pour générer de l’alpha sur des marchés dont la volatilité augmente. Nous avons poursuivi la rotation de certaines de nos positions directionnelles, tant en actions qu’au niveau obligataire, pour les redeployer dans vers des hedge funds.

Consultez ci-dessous l’intervention video de Norman Villamin, CIO de UBP :

Monthly Investment Outlook – Norman Villamin, CIO, UBP
Partager cette publication
URL de partage
Précédent

Nicolas Pelletier, REYL Intesa SanPaolo: “L’importance de l’impact social de nos investissements”

Suivant

On s’est fait élonés

Accès Premium actif !

Vous avez désormais accès à toutes les publications Premium.

Bienvenue sur Capital insight !

Suite au rapprochement de fibee.fr et de lexpertinvest.com, Capital Insight devient la plateforme de la sélection de fonds et de la gestion d’actifs en France, Suisse, au Luxembourg et à Monaco.