V1.0 (20.06.24) : Lancement du site internet

La plateforme de la sélection de fonds et de la gestion d’actifs

Marchés en rebond : Les indices et élections mondiales boostent la confiance économique

Cette semaine, les marchés ont montré des signes encourageants de reprise, portés par des données économiques et des résultats électoraux favorables. Une analyse approfondie de Pictet Wealth Management révèle comment les principaux indices ont réagi aux événements récents, des statistiques de l’emploi aux résultats des élections en passant par les fluctuations du marché obligataire et des devises.


Dans une semaine raccourcie, le S&P 500 a enregistré une performance positive (+2,0 % en USD), soutenu à la fin par des statistiques suggérant un refroidissement progressif du marché du travail américain. Mais les petites capitalisations américaines, historiquement plus influencées par le cycle économique que les grandes capitalisations, ont eu des difficultés, tout comme l’indice S&P 500 Equal Weight. En Europe, malgré les préoccupations entourant le second tour de l’élection française, le Stoxx Europe 600 a connu une semaine positive, augmentant de 1,1 % (en euros).

Le CAC 40 français a fait encore mieux, augmentant de 2,1 %. Le marché obligataire français s’est également calmé, les écarts de rendement par rapport aux Bunds se rétrécissant la semaine dernière. Les écarts pour les obligations d’entreprises en euros se sont également réduits tandis que le dollar américain et le franc suisse ont perdu du terrain face à l’euro. La victoire annoncée des travaillistes aux élections britanniques a eu un impact positif sur l’indice FTSE 250 orienté vers le marché intérieur[iv], qui a grimpé de 2,5 % (en GBP), tandis que la livre sterling a augmenté et que les rendements des gilts à court terme ont chuté. Les prix du pétrole ont augmenté alors que les stocks de pétrole américains ont diminué.


Élections


“Aujourd’hui, le pouvoir changera de mains de manière pacifique et ordonnée, avec de la bonne volonté de toutes parts. Cela devrait nous donner confiance en la stabilité et l’avenir de notre pays”. Rishi Sunak, ex-premier ministre du Royaume-Uni

Données clés


Les emplois non agricoles aux États-Unis ont augmenté de 206 000 en juin, en légère baisse par rapport aux 218 000 révisés en mai mais en hausse par rapport aux 108 000 d’avril. Les gains horaires moyens sont passés de 4,1 % par an en mai à 3,9 % en juin tandis que le taux de chômage est passé de 4,0 % à 4,1 %. Par ailleurs, l’indice des directeurs d’achat (PMI) de l’ISM pour le secteur manufacturier a chuté à 48,5 en juin contre 48,7 en mai, tandis que l’indice des services de l’ISM a fortement baissé à 48,8 contre 53,4. L’inflation globale des consommateurs dans la zone euro a chuté à 2,5 % en juin contre 2,6 % en mai. La production industrielle en Allemagne a diminué de 2,5 % en mai par rapport au mois précédent et a chuté de 6,7 % sur un an. La production industrielle française a baissé de 2,1 % en mai et a diminué de 0,4 % sur un an.

Partager cette publication
URL de partage
Précédent

Indosuez Wealth Management lance la plateforme “StartUp Connections” pour ses clients en Belgique, au Luxembourg, à Monaco et en Suisse

Suivant

Amende de 3 millions d’euros pour BGL BNP Paribas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accès Premium actif !

Vous avez désormais accès à toutes les publications Premium.

Bienvenue sur Capital insight !

Suite au rapprochement de fibee.fr et de lexpertinvest.com, Capital Insight devient la plateforme de la sélection de fonds et de la gestion d’actifs en France, Suisse, au Luxembourg et à Monaco.