V1.0 (20.06.24) : Lancement du site internet

La plateforme de la sélection de fonds et de la gestion d’actifs

Un GFI suisse remanie sa stratégie et son conseil d’administration pour s’éloigner de son activité en Europe de l’Est

Basé à Zoug, St. Gotthard Fund Management sera désormais connu sous le nom de St. Gotthard Wealth. L’entreprise change également son conseil d’administration et nomme un nouveau président. Ce remaniement s’opère en réponse à l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Le gérant de fortune indépendant a annoncé jeudi : “En raison des développements géopolitiques liés à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, STGW a décidé de repositionner ses activités et son offre de services, en se concentrant davantage sur la Suisse, l’Europe et certains marchés émergents, et en s’éloignant de l’Europe de l’Est”. L’entreprise disposait auparavant d’une importante base de clients en Russie.

Changement au sein du Conseil d’Administration

St. Gotthard Wealth a également pris la décision de modifier son conseil d’administration, qui est désormais composé uniquement de ressortissants suisses, à l’image de son conseil exécutif. Les nouveaux membres du conseil, Daniel Gerber et René Kurmann, remplaceront respectivement l’ancien président Sergey Radchenko et le membre du conseil Igor Vishnevskiy.

Kurmann est associé directeur de Wipolero Treuhand, qui offre des services de conseil en gestion, en fiscalité et en droit commercial.

Gerber a fondé Nab Tower, une société de conseil. Il possède de nombreuses années d’expérience dans les banques privées suisses.

Stefan Bollhalder, en plus de son poste de directeur général, succédera à Sergey Radchenko au poste de président. “Nous sommes profondément redevables à Sergey et Igor pour leur précieuse contribution au développement de la STGW, pour laquelle nous tenons à leur exprimer notre profonde gratitude”, a déclaré l’entreprise dans son communiqué.

Partager cette publication
URL de partage
Précédent

Le climat s’apaise, les investisseurs se repositionnent sur l’obligataire

Suivant

Le CAC 40 peut-il finir l’année dans le vert ?

Accès Premium actif !

Vous avez désormais accès à toutes les publications Premium.