V1.0 (20.06.24) : Lancement du site internet

La plateforme de la sélection de fonds et de la gestion d’actifs

Un Multi-Family Office genevois nomme deux personnalités de premier plan

Key Family Partners a nommé Eric Sarasin et Fabian Godbersen comme membres externes de son Comité d’investissement alternatif. Ce renforcement intervient à un moment où les stratégies immobilières de niche apparaissent particulièrement prometteuses.

Ancien CEO adjoint de la Banque Sarasin et investisseur actif dans le Private Equity et le Venture Capital, Eric Sarasin possède plus de 25 ans d’expérience dans ces classes d’actifs. Par ailleurs, il siège au Conseil d’administration du Swiss Ventures Group, un groupe privé devenu l’un des investisseurs en phase de démarrage les plus actifs de Suisse, et de Tiger 21 Zurich, un réseau exclusif d’entrepreneurs, de CEO et d’investisseurs à succès comptant 700 membres dans le monde.

De son côté, Fabian Godbersen compte plus de 18 ans d’expérience dans le domaine du Private Equity immobilier et du conseil en Fusions & Acquisitions. Fondateur de Bergson Real Estate Capital, il a travaillé précédemment chez Morgan Stanley à Francfort en tant que Vice-président, et chez Blackstone Group, en tant que directeur général et Responsable de l’Allemagne, de la Suisse et de l’Autriche.

Une activité importante dans l’immobilier et les investissements directs

Depuis sa création il y a 3 ans, Key Family Partners a investi dans plus de 20 opérations immobilières, telles que des logements résidentiels, des centres logistiques et des logements pour étudiants. Dans cette période, Key Family Partners a participé à 41 opérations de Venture Capital et de Private Equity dans 12 pays. Les engagements en Venture Capital comprennent des entreprises de la FinTech, la PropTech, l’AgriTech et la MedTech. Cela inclut par exemple une startup bancaire en Norvège, une entreprise de technologie de substitut de viande basée en Israël et une entreprise mondiale de PropTech en Grèce.

L’immobilier de niche a le vent en poupe

Malgré la morosité des conditions macroéconomiques actuelles, les perspectives semblent positives en 2023 pour le marché immobilier secondaire, les actions et les mezzanines, car les banques diminuent progressivement leurs seuils de ratio Prêt-Valeur au fur et à mesure que le poids des taux d’intérêt s’accroit. Dans un marché où les liquidités se resserrent, les investisseurs immobiliers agiles pourraient bénéficier de cette formidable opportunité, avec des objectifs de TRI attendus de 15%, similaires à ce que leurs investissements immobiliers ont délivré en 2022.

Source: Finance Corner

Partager cette publication
URL de partage
Précédent

Forces relatives : Le match de la semaine: S&P 500 Technology vs S&P 500

Suivant

Un ex banquier de chez Habib Bank rejoint un gérant de fortune suisse

Accès Premium actif !

Vous avez désormais accès à toutes les publications Premium.

Bienvenue sur Capital insight !

Suite au rapprochement de fibee.fr et de lexpertinvest.com, Capital Insight devient la plateforme de la sélection de fonds et de la gestion d’actifs en France, Suisse, au Luxembourg et à Monaco.